Taupe d’Europe et Taupe d’Aquitaine : premiers résultats

Les premiers résultats de l’appel à contribution engagé en novembre sont disponibles. 73 échantillons (cadavres, restes dans des pelotes de réjection) ont été collectés : 32 pour la Loire-Atlantique, encadrés par 38 pour le Morbihan et 3 pour la Vendée. 67 échantillons ont pu être exploités pour une analyse ADN par le Museum National d’Histoire Naturelle (MNHM).

Sans surprise, seule la Taupe d’Europe a été trouvée dans le Morbihan, et la Taupe d’Aquitaine en Vendée alors que la Loire-Atlantique accueille les deux espèces. Toutefois, la Loire ne constitue pas une frontière entre les deux espèces puisque la Taupe d’Aquitaine est présente au nord de l’agglomération nantaise. Aucune zone de sympatrie n’a été mise en évidence pour le moment. En effet, les données mixtes sur la rive gauche de l’estuaire de la Loire sont en partie issues de pelotes de réjection, donc potentiellement en provenance de la rive droite.

Il reste à préciser plus finement la répartition dans le département, de part et d’autre d’une ligne Saint-Nazaire-Châteaubriant, et dans le pays de Retz. Vous pouvez donc continuer à collecter les crânes et cadavres, et nous les signaler.

Tous nos remerciements vont aux contributeurs de cette première phase, ainsi qu’à Violaine Nicolas-Colin du MNHN.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s