Camp de baguage de Grand-Lieu 2017

Après la 7000ème capture en 2018, c’est l’occasion de revenir sur le bilan de l’année 2017 du camp de baguage avec quelques chiffres :

  • 46 matinées de captures d’août à novembre
  • 3 bagueurs et 16 aides-bagueurs
  • environ 4800 captures pour 40 espèces
  • un peu plus d’une centaine de contrôles concernant 4 origines (Royaume Uni, Belgique, Allemagne et la France).

Les principales espèces capturées sont les phragmites de joncs, la rousserolle effarvatte, le pouillot véloce, la fauvette à tête noire, la bouscarle de Cetti, la mésange bleue, la gorgebleue à miroir et le rougegorge familier. Dans les 10 % des captures restantes, il est possible de faire des rencontres moins courantes comme le rougequeue à front blanc, le pouillot fitis, le phragmite aquatique, l’épervier d’Europe et le pouillot brun.

Le camp de baguage organisé par la SNPN s’inscrit de plusieurs années dans le programme « phénologie » du Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s