Chronique des Hétérocères de Sautron – Décembre

Suite de la Chronique des Hétérocères de Sautron

Les Hétérocères sont visibles toute l’année, et même en décembre. Certes les espèces sont peu nombreuses, mais parfois présentes en nombre:

Operophtera brumata – Phalène brumeuse
Femelle aptère
Bois de feuillus,bocage et milieux urbains
Plante hôte : polyphage sur arbres et arbustes
Les imagos peuvent se rencontrer par dizaines lors de soirées douces en décembre

Epirrita sp. – Epirrite
3 espèces proches identifiables d’après les genitalias (dissection)
Milieux boisés
Plante hôte : feuillus divers
Epirrita sp

Erannis defoliaria – Hibernie défeuillante
Femelle aptère, mâle très variable
Milieux boisés surtout frais et humides, milieux urbains
Plante hôte : feuillus divers
Erannis defoliaria

Agriopis leucophaearia – Hibernie grisâtre
Femelle aptère, mâle très variable
Milieux boisés
Plante hôte : surtout Chênes (Quercus)
Agriopis leucophaearia

Une espèce est essentiellement visible en décembre, c’est le « December Moth » de nos amis anglais:

Poecilocampa populi – Bombyx du Peuplier
Bois clairs, parcs et vergers
Chenille polyphage. L’imago ne se nourrit pas

Poecilocampa populi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s