Chronique des Hétérocères de Sautron – Octobre

Par Caroline Houalet.

En octobre, alors que les Rhopalocères (papillons de jour) commencent à se faire rares, certains imagos de papillons de nuit sont en pleine émergence. Ces espèces ne sont visibles que quelques semaines en automne. Malgré des soirées qui peuvent commencer à être fraiches et humides, une lumière extérieure pourra les attirer. Certaines espèces sont particulièrement colorées, telles ces noctuelles typiques:

Diloba caeruleocephala – Double-Oméga
Haies, lisières er vergers. Se raréfie.
Plante hôte : Aubépines (Crataegus), Prunelliers (Prunus), arbres fruitiers…
Diloba caeruleocephala

Atethmia centrago – Xanthie topaze
Zones boisées, ripisylves et bocage
Plante hôte : Frênes (Fraxinus), Erables (Acer) et Ormes (Ulmus)
Atethmia centrago

Tiliacea aurago – Xanthie dorée
Tous les milieux
Plante hôte : feuillus
Xanthia aurago

Xanthia icteritia – Xanthie cirée
Préférence pour les milieux humides
Plante hôte : Saules (Salix) et Peupliers (Populus) en début de croissance
Xanthia icteritia

Xanthia togata – Xanthie ochracée
Milieux humides
Plante hôte : Saules (Salix) et Peupliers (Populus) en début de croissance
Xanthia togata

Agrochola lychnidis – Cannelée
Tous les milieux
Plante hôte : polyphage
Agrochola lychnidis

Griposia aprilina – Runique
Tous les milieux. Commun
Plante hôte: Chênes (Quercus)
Griposia aprilina

Dryobotodes roboris – Jaspe menu
Tous les milieux.
Plante hôte : Chênes (Quercus)
Dryobotodes roboris

Trigonophora flammea – Noctuelle embrasée
Tous les milieux. Peu exigeante
Plante hôte : polyphage sur plantes herbacées
Trigonophora flammea

Aporophyla nigra – Noctuelle anthracite
ous les milieux. Peu exigeante
Plante hôte : polyphage sur plantes herbacées
Aporophila nigra

Tholera decimalis – Nasse
Divers milieux ouverts
Plante hôte : racines de graminées
Tholera decimalis

Eugnorisma glareosa – Noctuelle à L double
Habitats variés
Plante hôte : plantes herbacées
Eugnorisma glareosa

Ces espèces ont été photographiées sur Sautron


Une réflexion sur “Chronique des Hétérocères de Sautron – Octobre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s